Le mouvement Le projet Cap21 en région Medias Contact Communiqués
Pas de produits à base d’édulcorants chez la femme enceinte
pas-d-edulcorants-chez-la-femme-enceinteMarianne Buhler, vice-présidente de cap21 et membre du Réseau Environnement Santé, a signé la déclaration commune pour la suppression des produits à base d'édulcorants chez la femme enceinte.

Nous, médecins et sages-femmes, avons à ce jour suffisamment d’éléments en terme de bénéfice/risque pour déconseiller aux femmes enceintes de consommer quotidiennement des édulcorants intenses pendant la grossesse.

Le bénéfice d’une consommation d’édulcorants n’est pas démontré, notamment en termes de contrôle du poids, et en l’état de nos connaissances on ne peut que déconseiller d’utiliser des produits dont l’innocuité n’est pas suffisamment établie. En effet la consommation de boissons avec édulcorant peut induire un risque d'accouchement prématuré selon une étude prospective portant sur 59 334 femmes danoises enceintes (1). Le risque d’accouchement prématuré existe pour une consommation quotidienne d’au moins une boisson gazeuse light. Un tel résultat n’est pas observé avec les boissons sucrées.

Cette étude financée par l’Europe est parue en septembre 2010 dans la revue à comité de lecture The American Journal of Clinical Nutrition.
L’agence sanitaire française (ANSES) a réagi le 11 janvier 2011 et a indiqué par un communiqué, le 14 mars 2011, que « les résultats de l’étude montrent une relation dose-effet statistiquement significative entre la consommation de boissons gazeuses édulcorées et la fréquence des accouchements prématurés. Cette relation provient essentiellement des accouchements prématurés provoqués » (2). L’ accouchement prématuré (avant la 37 e semaine d’aménorrhée) est une des complications majeures des grossesses et est la principale cause de morbidité périnatale et de mortalité ; dans l’étude, la prématurité induite l’a donc été pour des raisons médicales, ce qui signait la gravité de la situation. Même si cette étude a, comme toute étude épidémiologique, ses limites, sa portée est importante.

Il est judicieux que l’ANSES soit en train de mettre en place un groupe de travail sur cette thématique, mais les recommandations issues de celui-ci ne seront rendues que dans un an. D’ici là, l’ensemble des médecins et sages-femmes devraient déconseiller aux femmes enceintes de consommer des boissons gazeuses light pendant leur grossesse de façon quotidienne et la prudence devrait s’imposer pour toute prise d’édulcorant pendant cette période. Nous attendons également que les agences française (ANSES) et européenne (EFSA) publient et rendent accessibles les études ayant permis de fixer la dose journalière admissible d’aspartame à 40mg/kg de poids corporel, certaines d’entre elles n’ayant jamais été publiées dans des revues scientifiques.

(1) Halldorsson TI, Strom M, Petersen SB, Olsen SF. Intake of artificially sweetened soft drinks and risk of preterm delivery: a prospective cohort study in 59,334 Danish pregnant women.Am J Clin Nutr. 2010 Sep;92(3):626-33. Epub 2010 Jun 30
(2) ANSES saisine2011-SA-0015, 14 mars 2011


Agnès Boyer, sage-femme, membre du conseil de l’ordre départemental des sages-femmes de l’Hérault

Dr Marianne Buhler, gynécologue, membre du Réseau Environnement Santé, Paris

Valérie Courtin-Laniel, sage-femme, Directrice de l’école de sages-femmes, Nîmes

Dr Laurent Chevallier, nutrition, Responsable de la commission alimentation du Réseau Environnement Santé, Praticien attaché au CHU de Montpellier

Dr Thierry Harvey, Chef de service de la maternité des Diaconesses, Paris XIIe

Pr Pierre Mares, Chef de service de gynécologie obstétrique, CHU de Nîmes

par Cap21 dans projetsanté
  publié le 25 mai           
Lettre ouverte de l'association E3M à Mme la Ministre de la Santé
L’INVS (Institut National de Veille Sanitaire) écrit dans son rapport de 2003 : « de nombreuses études montrent à présent que l’aluminium peut être toxique pour les plantes, les animaux et l’homme ».

L’Académie de Médecine admet maintenant (juin 2012) que les sels d’aluminium injectés dans l’organisme atteignent le cerveau.

Cette découverte est le fruit de 10 ans de travaux menés (notamment) par les chercheurs de l’unité INSERM U955 de l’Hôpital Henri Mondor (Créteil).

L’ANSM (ex-Afssaps, agence du médicament) a refusé le 6 septembre tout financement permettant la poursuite de ces travaux (en particulier sur les (...)
lire la suite
  publié le 21 octobre 2012           
Menaces sur la recherche santé-environnement : CAP21 interpelle le Premier Ministre
L’Agence Nationale de la Recherche a annoncé fin 2011 le report du programme de soutien à la recherche consacré aux contaminants de l’environnement pour un montant de huit millions d’euros, provoquant la consternation et les inquiétudes des organismes de recherche et des spécialistes français de la santé environnementale et de l’écotoxicologie.

Alors qu’il est acquis que la contamination de l’environnement a un impact important sur la santé publique, alors que des pays comme les Etats Unis consacrent d’importants moyens à cette question, il est stupéfiant que la France relègue aujourd’hui ce sujet sous le paillasson de la recherche et (...)
lire la suite
  publié le 09 janvier 2012           
Bisphénol A : trop c'est trop !
L'Autorité Européenne de sécurité des aliments EFSA continue à se vouloir rassurante sur l'utilisation du bisphenol A dans de nombreux objets de la vie courante.

Elle semble en effet rester insensible aux observations de l'ANSES (agence de sécurité sanitaire française), beaucoup plus alarmantes, jetant le trouble dans la population et les services de santé. On trouve la présence de cette substance dans plus de 90% l'organisme de la population occidentale.

L'EFSA ne tient aucun compte des études indépendantes réalisées à ce jour alors que de nombreux travaux incriminent le BPA comme étant à l'origine de nombreux dérèglements (...)
lire la suite
  publié le 02 décembre 2011           
Vidéos de Corinne Lepage au salon Pollutec
Pollutec-Corinne-LepageFructueux échanges entre Corinne Lepage et le monde industriel au salon POLLUTEC mardi 29 novembre

Ce salon permet de mesurer les capacités d’innovation mises en œuvre pour relever les défis de rareté des ressources naturelles, de pollutions, de changements climatiques et de déséquilibres sociaux internationaux.

Corinne Lepage, accompagnée d’une délégation CAP21 Ile-de-France a pu questionner, échanger sur l’avancée concrète de la transition écologique par les acteurs du développement durable : un moment important pour la candidate pour rencontrer les chefs d’entreprises et les représentants de services publics tout en les (...)
lire la suite
  publié le 01 décembre 2011           
Avec l'aspartame, nous sommes aux antipodes du principe de précaution
aspartame-aux-antipodes-du-principe-de-precaution-Marianne-BuhlerLe débat politique autour de la taxation des boissons sucrées a remis en avant les questions sur les risques éventuels de l'aspartame pour la santé. Marianne Buhler, gynécologue, membre du Réseau environnement santé, juge nécessaire de réévaluer la nocivité de cet édulcorant. Entretien.
  publié le 26 octobre 2011           
Le Bisphénol A interdit dans les contenants alimentaires
bisphenol-A-interdit-dans-contenants-alimentairesCAP21 se réjouit du vote des députés pour interdire le Bisphénol A dans les contenants alimentaires. Cette mesure devrait réduire significativement l’exposition quotidienne à ce produit chimique qui a un effet hormonal (perturbateur endocrinien) et va contribuer à diminuer l’intoxication du fœtus via la contamination maternelle. Les preuves sont aujourd’hui accablantes pour montrer que cette exposition pendant la grossesse induit des effets sanitaires graves pendant l’enfance et à l’âge adulte (cancer, diabète-obésité, troubles de la reproduction et du comportement).

Les regards doivent maintenant se tourner vers la scène européenne (...)
lire la suite
  publié le 16 octobre 2011           
Enquête Agrican : des résultats très partiels, la nécessité d’agir !
C’est avec près de deux ans de retard que le GRECAN et la MSA viennent de publier une première note d’information relative à l’étude de cohorte Agrican lancée pour mieux appréhender l’incidence des cancers et de la mortalité en milieu agricole notamment en raison de l’exposition aux pesticides.

Les résultats annoncés sont pour le moins très partiels et peu développés.

Ils montrent en premier lieu que l’espérance de vie de la population agricole est plus grande que dans la population générale en raison d’une moindre exposition à certains facteurs de risques et que la mortalité par cancer y est inférieure, données que l’on connaissait (...)
lire la suite
  publié le 19 septembre 2011           
Pollution atmosphérique et risques sanitaires


Débat très intéressant avec Corinne Lepage et le Dr Halimi, organisé par Achim Gertz et cap21 bouches-du-Rhône.
Extrait sur les liens entre pollution atmosphérique et risques pour la santé.

Toutes les infos sur la visite de Corinne Lepage à Marseille sur le blog Cap21 Bouches-du-Rhône
  publié le 21 juillet 2011           







Suivez l'actu de Corinne Lepage
sur Facebook  sur Twitter


Législative 2012

site de campagne
de Corinne Lepage



site de campagne
de Corinne Lepage





de Sivens à Nantes, pas un combat d’écologiste ! (2014-11-03)

Communiqué de presse sur le projet de loi de transition énergétique (2014-06-18)

tous les communiqués






Présidentielle 2012