Le mouvement Le projet Cap21 en région Medias Contact Communiqués
CAP 21 demande des mesures structurelles pour réduire la dette publique
Les gouvernements européens semblent oublier que la dette ne fait que traduire un mal structurel (délocalisations, manque de compétitivité, dérégulation...).
Pour CAP21, il faut réduire la dette publique, à condition que le remède ne soit pas pire que le mal, à savoir une déflation aggravée.
Les méthodes proposées par les gouvernements, la BCE ou le FMI, ressemblent à la recherche de la quadrature du cercle: avec les ”plans d’assainissement” des comptes publics, on crée les conditions de plus de déflation (réduction des salaires des fonctionnaires, coût aggravé du crédit pour les ménages et les entreprises, démantèlement des services publics, ...), tout en déclarant que l’on veut en même temps relancer la croissance !

Pour CAP21, cette politique ne doit pas se traduire par une réduction du filet social et des protections écologiques ou du budget de la recherche dans les secteurs d’avenir. Il est nécessaire d’exclure du calcul du taux d’endettement les dettes liées aux investissements productifs de long terme (infrastructures, recherche, services publics...).

En France, à court terme, CAP21 souhaite revenir sur les cadeaux aux plus aisés (démantèlement des niches fiscales, recréation d’une tranche d’imposition plus forte sur le revenu pour les plus riches...), sur les avantages exorbitants des entreprises du CAC 40 et sur la taxation des spéculations sur les changes au niveau européen.

Au niveau européen, pour CAP21, il est nécessaire de s’attaque aux causes profondes par l’harmonisation des législations sociales et écologiques, par la lutte contre la spéculation financière et  par la régulation des échanges de biens et des capitaux notamment.

Pour CAP 21
Georges Fandos
Vice-président de CAP21 - Responsable de la thématique ”politique économique”
par Cap21 dans CPnational, projetbudget, dette
  publié le 16 août           
Corinne Lepage invitée d'Internationales
TV5monde-RFI-LeMonde-Corinne-LepageDimanche 4 décembre, "Internationales", une émission de RFI, TV5Monde et Le Monde, reçoit Corinne Lepage, députée européenne, présidente de CAP21 et candidate à l'élection présidentielle 2012.

Au programme de l'émission, à l'heure du sommet de l'ONU sur le climat à Durban : la controverse sur l'énergie nucléaire, un luxe de pays riche ? l'indépendance énergétique, les énergies alternatives : vers une politique européenne de l'énergie ? La crise financière éclipse l'enjeu climatique, tout aussi déterminant pour l'avenir de la planète. Nous évoquerons aussi la campagne 2012 et la place d'une écologiste centriste sur l'échiquier politique.


Revoir l'émission en vidéo (avec accès direct aux thèmes abordés)
  publié le 04 décembre 2011           
Discours de Toulon : un projet politique en rade
En premier lieu, c’est un chef de l’Etat en campagne pour sa réélection que nous avons entendu à Toulon ce jeudi devant un parterre de militants triés sur le volet, un mélange des genres qui aurait du être évité face aux enjeux auxquels les européens se trouvent confrontés.

Nicolas Sarkozy, grand défenseur de la souveraineté de la France est bien obligé d’avouer l’impuissance de notre pays à faire face seul à la situation et nous propose ainsi d’avancer à marche forcée vers plus de fédéralisme européen au risque sinon de perdre l’euro. Nous n’avons pas de marges de manœuvre et nous allons devoir emprunter la voie d’une plus grande convergence (...)
lire la suite
  publié le 02 décembre 2011           
Plan Fillon: la surenchère de la rigueur, un pilotage à courte vue
Le nouveau plan de rigueur annoncé ce jour par François Fillon alors que le précédent vient juste d’être voté montre bien une navigation à vue du gouvernement et l'absence de perspective pour retrouver le chemin d'un développement plus soutenable et équitable.

Ce nouveau plan de rigueur renforce ainsi les injustices pour une majorité de Français. Si CAP21 approuve le relèvement partiel de la TVA sur la restauration dont la baisse n'avait pas prouvé son efficacité ou encore le relèvement de l'impôt sur les sociétés pour les grandes entreprises, le plan se garde bien de supprimer certaines niches inefficaces et contre-productives comme (...)
lire la suite
  publié le 07 novembre 2011           
Faut-il larguer l'Outre-Mer ?
faut-il-larguer-l-Outre-MerAlors que l'année des Outre-Mer bât son plein, avec son lot de manifestations permettant à tous les français de mieux les connaître, la question peut paraître incongrue.

N'oublions pas pourtant qu'il y a deux ans l'Outre-Mer était en proie à une grave crise sociale, dont l'Etat n'a alors pas pris la mesure et pendant laquelle il a semblé vouloir se désengager de ces territoires.


Lire la tribune de Benoit Chauvin, sur le Cercle Les Echos
  publié le 06 septembre 2011           
Dette publique : Mr Fillon n’a pas trouvé le bon filon !
Quand on sait que le déficit du budget de l’Etat est de 150 milliards d’€ environ en 2010*, les propositions faites par Mr Fillon portant sur 12 milliards d’€ de recettes supplémentaires pour 2011 et 2012, sont à la fois nettement insuffisantes et injustes car elles font porter les efforts principalement sur les classes moyennes et populaires, tel l’augmentation des taxes sur les complémentaires santé.

Ainsi, faut-il rappeler que les plus favorisés ont bénéficié d’une réduction d’impôt sur l’ISF de 1,2 milliards !
Ce n’est donc pas avec les 200 millions d’€ de la contribution exceptionnelle que les plus fortunés auront à acquitter (...)
lire la suite
  publié le 28 août 2011           
Plan Fillon en Outre-Mer : le gouvernement reconnaît tardivement ses erreurs
Communiqué de presse du 28 août 2011

La suppression de l'abattement de 30% sur l'IS payé par les entreprises en Outre-Mer, prévue dans le plan Fillon, devrait rapporter 100 millions d'euros environ.

Cap21 n'est pas opposé à cette mesure, qui est sans effet ou presque sur les économies d'Outre-Mer.

L'Outre-Mer a besoin d'aides pour favoriser l'emploi local, pour aider les investissements sur des secteurs liés au développement endogène. L'abattement sur les impôts sur les sociétés ne répond à aucun de ces objectifs.

Cap21 avait mené la même analyse lors de l'adoption de la Lodeom et des mesures (...)
lire la suite
  publié le 28 août 2011           
Amnésie et bricolage du plan Fillon
Pas de contexte, pas de remise en cause des erreurs de stratégie et de cadeaux fiscaux ! F. Fillon désigne la faiblesse de la croissance limitée à 1,75% en 2011 et un coupable commode : l'économie américaine !

Pour Cap21, la réalité est tout autre.
Oui, les crises financières et économiques mondiales successives contribuent à l'endettement français, mais l’absence de vision économique et équitablement juste de ce régime plombe aujourd’hui notre nation. Les mesures annoncées relèvent du bricolage budgétaire pré-électoral et de l’effet d’annonce. La taxation exceptionnelle de 3% des revenus les plus hauts ne peut faire oublier les (...)
lire la suite
  publié le 25 août 2011           







Suivez l'actu de Corinne Lepage
sur Facebook  sur Twitter


Législative 2012

site de campagne
de Corinne Lepage



site de campagne
de Corinne Lepage





de Sivens à Nantes, pas un combat d’écologiste ! (2014-11-03)

Communiqué de presse sur le projet de loi de transition énergétique (2014-06-18)

tous les communiqués






Présidentielle 2012