Le mouvement Le projet Cap21 en région Medias Contact Communiqués
Fracturation hydraulique : quand les entreprises deviennent soudainement amnésiques !
 fracturation-hydraulique-vigilanceComme nous nous en doutions lors du vote de la loi, les titulaires des permis de recherches d’hydrocarbures non conventionnels (gaz ou pétrole) ne font pas mention de l’emploi de la fracturation hydraulique dans le rapport qu’ils viennent de remettre au gouvernement (Total, Toreador, Elixir Petroleum, ...) : une jolie pirouette alors que l’Etat aurait pu directement annuler les permis existants sur la base des informations techniques contenues dans les demandes de permis ou les notes remises aux investisseurs.

En effet, les compagnies ne se cachaient pas à l’époque d’avoir recours à la stimulation hydraulique en fin d’exploration pour mettre les puits dans des conditions proches de celle de l’exploitation et mesurer leur productivité (donc leur rentabilité commerciale). Qui aurait pu croire que les compagnies pétrolières et gazières allaient renoncer aussi facilement ? En réalité, elles cherchent aujourd'hui à poursuivre leurs études sur le sous-sol, améliorer leurs connaissances des gisements et à gagner du temps en misant sur un assouplissement à court ou moyen terme de la position des autorités françaises.

Toreador annonce ainsi que son programme d’exploration des schistes liasiques dans le Bassin Parisien commencera d’ici la fin de l’année avec le forage de 6 puits conventionnels. Son objectif est ainsi « d’entreprendre les étapes stratégiques et opérationnelles nécessaires à la création de valeur à long terme pour les actionnaires ».

Elixir, qui vient de créer la surprise en annonçant que la Lorraine détiendrait de considérables ressources d’hydrocarbures conventionnels et non conventionnels dans le périmètre du permis Moselle se situe sur la même ligne. Cette annonce basée uniquement sur la reprise de données anciennes doit être confirmée par des études de terrain et donc des forages pour tester et échantillonner le sous-sol, étapes préalables avant d’aller plus loin et lancer d’éventuelles opérations de fracturation. Selon elle, la France ne saurait continuer à ignorer les « bénéfices économiques et sociaux » qui pourraient être tirés de l’exploitation. L’amélioration des pratiques de la fracturation hydraulique dans le monde, la poursuite avec succès des recherches dans d’autres pays européens, la forte dépendance de la France sur les importations de gaz et de pétrole et les prix qui grimpent devraient selon elle permettre de réviser à terme la position des autorités et permettre alors à la compagnie d’exploiter les ressources non conventionnelles.

On ne peut pas être plus clair !

L’histoire n’est pas finie et continue de s’écrire. C’est la raison pour laquelle la mobilisation des populations, des associations, des collectifs, des écologistes doit rester de mise.

Eric DELHAYE
Président délégué de CAP21


Aller sur le site deleaudanslegaz.com
par Cap21 dans CPnational, diversgaz de schiste
  publié le 19 septembre           
Réforme du Code Minier : des dispositions imprécises, un débat nécessaire
reformecodeminier

Les ministres de l’Ecologie et du Redressement Productif ont  présenté en Conseil des Ministres ce mercredi 6 février les grands axes de la réforme du code minier lancée l'an dernier, dont il prévoit l'adoption par le Parlement cet automne. Cette réforme vise notamment à renforcer la transparence dans l'octroi des permis et à améliorer l'information du public.

http://www.huffingtonpost.fr/corinne-lepage/le-rapport-gallois-et-les-gazs-de-schiste_b_2077618.html

  publié le 12 novembre 2012           
Gaz de schiste : CAP21 s’inquiète des atermoiements du gouvernement
Comme nous le supposions, Jean-Marc Ayrault, premier ministre a confirmé ce matin que la question de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels (gaz de schiste et huiles de schiste) n’était pas tranchée sous réserve de recourir à des techniques différentes de la fracturation hydraulique.

Il reste ainsi sur la ligne du précédent gouvernement en laissant la porte ouverte aux industriels.

De nombreux permis d’exploration restent à ce jour en vigueur tandis qu’un certain nombre de demandes poursuivent normalement leur instruction auprès des services de l’Etat.

Les compagnies pétrolières et gazières cherchent (...)
lire la suite
  publié le 23 août 2012           
Lettre ouverte en réponse à l’Amicale des foreurs et des métiers du pétrole
Ayant reçu copie de la lettre ouverte adressée à Mme la ministre de l'Ecologie du 30 juillet 2012, permettez-moi de vous répondre car ce que vous affirmez est un tissu de contre vérités.

Vous contestez tout d’abord le fait que cette exploitation ne puisse pas se faire sans dégâts considérables sur l’environnement et la santé, et que les produits chimiques puissent se retrouver dans les nappes. Il s’agit pourtant d’une double réalité qui n’est pas uniquement fondée, comme vous le suggérez, sur le film Gasland. Le rapport publié en juin 2011 à la demande de la commission de l’Environnement du Parlement européen est sans concession. Il (...)
lire la suite
  publié le 10 août 2012           
Huiles et gaz de schiste : le ministère de l'écologie publie le projet de Permis de Soissons
Retrouvez Eric Delhaye dans le JT de France3 Picardie, au sujet des projets d'exploration d'hydrocarbures dans la région de Soissons.
Site http://cap21-picardie.over-blog.com/article-huiles-et-gaz-de-schiste-le-ministere-de-l-ecologie-publie-le-projet-de-permis-de-soissons-107840738.html
  publié le 06 juillet 2012           
Monsieur Bonfillon et les gaz de charbon
Bonfillon-gaz-de-charbon-Aix-en-ProvenceIl y a peu de temps, tous les maires du secteur étaient vent debout contre le passage de la LGV dans notre jardin.
Pourtant ils n'étaient pas chéminots ou spécialiste des transports ;-)
Des banderolles comme celle-ci fleurissaient toutes les mairies , pourquoi pas la même avec "Fuveau dit Non au gaz de charbon!" ?


Lire l'article d'Achim Gertz, responsable Cap21 PACA

Aller sur le site deleaudanslegaz.com
  publié le 24 novembre 2011           
De l'eau dans le gaz
France-Bleu-gaz-de-schiste-Picardie-Champagne-ArdennesEric Delhaye participait samedi 8 octobre à un débat sur les gaz de schiste en Picardie, dans l'émission d'Hubert le Jardinier, sur France Bleu Champagne-Ardennes.

Cliquez ici pour écouter l'émission (en mp3)
  publié le 11 octobre 2011           







Suivez l'actu de Corinne Lepage
sur Facebook  sur Twitter


Législative 2012

site de campagne
de Corinne Lepage



site de campagne
de Corinne Lepage





Elections Municipales 2014 (2014-03-31)

ACTEUR DE SON DESTIN ! (2014-03-03)

tous les communiqués






Présidentielle 2012