Le mouvement Le projet Cap21 en région Medias Contact Communiqués
Incendies de forêt : la priorité doit être donnée à la prévention
Les incendies du 22 juillet dernier à la frontière franco-espagnole ont détruit 14 000 hectares, et se sont soldés par 4 personnes décédées et de nombreux blessés. Cela pose un problème de fond : on voit les limites de la lutte directe contre les incendies, alors que les actions de prévention sont en déshérence.

En effet, pour avoir été témoin sur place du développement du feu, et selon l’avis de nombreux experts (cf. étude Ministère de l’Agriculture - juillet 2010 *), il est impossible d’arrêter ce type d’incendie, un jour de grand vent (90 km /h) dans un milieu forestier non exploité, ni pâturé par des animaux (ovins, caprins ou bovins), et avec de très faibles moyens aériens au départ (deux hélicoptères bombardiers d’eau).

par contre, on a vu tout l’intérêt des coupures vertes tel que la vigne ou des zones pâturées, où le feu a pu être maîtrisé, faute de combustible pour l’alimenter (sous bois embroussaillés et pins à haute densité).

De plus, les actions de prévention liées à l’aménagement sylvo-pastoral et à l’agriculture coûteront beaucoup moins cher que la lutte directe et les dégâts dus aux incendies.

Rappelons quelques éléments clefs : la lutte directe coûte en France environ 90 millions d’euros (24 000 ha brûlés par an en moyenne, source CEMAGREF- 2003 actualisée) soit environ 4000 € par ha brûlé.

Les destructions directes des incendies sont chiffrées selon les même sources à environ 250 millions d’euros (maisons détruites, bois brûlé, destructions de lignes électriques, installations diverses…) soit 10 500 € par ha brûlé.

Il faut comparer ces éléments, au coût des actions de prévention classiques de débroussaillage, 250 € par ha (source DGFAR) et d’aménagement agricole et sylvo-pastoral, 100 € à 150 € par ha**. Ce coût intègre l’équipement des zones pastorales en clôtures, points d’eau pour le bétail, abris en cas d’intempéries, la surveillance des troupeaux…

Cette comparaison entre les coûts économiques et humains dus aux incendies et le prix de la prévention parle d’elle même.

Les pouvoirs publics doivent intégrer cette analyse et choisir de mettre en urgence les moyens sur les actions de prévention et d’aménagement rural !

Georges Fandos
Vice président de CAP21.
Ingénieur Agronome

* Rapport de la mission interministérielle - Changement climatique et extension des zones sensibles aux feux de forêts – juillet 2012
** Ce sylvo-pastoralisme se pratique dans le Var, où les éleveurs s’engagent par contrat avec la collectivité. Depuis 15 ans avec le concours de 11 000 brebis, 400 chèvres et 2000 bovins et équidés, ils assurent l’entretien de grandes coupures de pare-feu couvrant 5413 ha (source : Conseil Général du Var). Le surcoût entraîné par ce pâturage est de 550 000 € par an, ce qui revient à 100 € par ha !
par Cap21 dans CPnational, Election présidentielle
  publié le 08 août           
Communiqué de presse de Corinne Lepage, présidente due rassemblement Citoyen, suite à la conférence de presse du Président de la république
Pour Corinne Lepage : « Je me réjouis du tournant assumé du Président de la République vers une sociale démocratie. Le chef de l’Etat a fait des annonces majeures avec : - des réformes structurelles de l’Etat autour de ces missions que je prône depuis des années ; - la volonté de créer une structure franco allemande sur la transition énergétique ; - la prise en compte réel des PME et des TPE et une simplification pour celles-ci ; - l’affirmation d’une Europe politique à taille réduite ; Le virage du Président de la République met les partis politiques face à leur responsabilité mais aussi face à leurs contradictions. (...)
lire la suite
  publié le 00 0000           
de Sivens à Nantes, pas un combat d’écologiste !
Aujourd’hui beaucoup voulaient rendre hommage à Rémi Fraisse qui a perdu la vie à 21 ans lors d’une lutte contre le barrage de Sivens, suite à un tir probable des forces de l’ordre. Rendre hommage à un militant c’est bien, le faire comme les casseurs l’ont fait aujourd’hui et rendre impossible des rassemblements pacifistes ce n’est pas rendre hommage à la mémoire de ce jeune homme.

Nous n’osons imaginer ce que ressent aujourd’hui la famille de ce jeune homme quand on voit certains récupérer son nom pour une cause qui n’était pas la sienne.

Pour Corinne Lepage « On ne peut que déplorer les moyens violents utilisés aujourd’hui (...)
lire la suite
  publié le 03 novembre 2014           
Communiqué de presse sur le projet de loi de transition énergétique
Les grandes lignes du projet de loi de transition énergétique présentée par Madame Royal affirment des objectifs ambitieux : 32 % d’énergies renouvelables en 2030, 30 % de réduction de fossiles, réduction de la part du nucléaire dans le mix énergétique à 50 % en 2025. Il contient également des mesures concrètes satisfaisantes pour aider au financement des travaux notamment immobiliers ou l’achat de véhicules automobiles électriques ainsi que des mesures concrètes rendant possible le développement du parc électrique.

Cependant, si les objectifs sont satisfaisants, les moyens ne le sont pas. Le financement des énergies renouvelables, (...)
lire la suite
  publié le 18 juin 2014           
Pas de Mistral pour l’armée russe
La Russie a fait le choix des armes dans la crise ukrainienne. S’emparant de la Crimée, elle poursuit son action de déstabilisation en brandissant sa force. Dans ce contexte, il est impensable de fournir à l’armée russe des navires de classe Mistral, .... lire la suite lire la suite http://europecitoyenne.net/des-mistral-pour-la-paix-pas-pour-la-guerre-en-ukraine/
  publié le 14 mai 2014           
Elections Municipales 2014
Voici les liste des maires elus suites aux élections municipale des 23 et 30 mars 2014
  • Jean Michel VERPILLOT maire de Marsannay-la côte en Cote d'or
  • MALHERBE Alain Aubigny Les Pothées Ardennes
  • MUNCH Mireille Ferrieres en Brie Seine et Marne
  • JEANNEROT Michel Jaux Oise
  • CHANEL Michel Buellas Ain
  • FRANCOIS Gilles Argonay Haute Savoie
Et nos conseillers municipaux
  • Nelly PERRAUD DAUSSE élue à Périgeux en Dordogne
  • Johann BOURGOIN élu à Marsannay-la côte en Côte d'or
  • Benoit BORDAT élu à Dijon en Cote d'or
  • Evelyne DARAGON élue (...)
    lire la suite
  publié le 31 mars 2014           
ACTEUR DE SON DESTIN !
Lors d’une récente réunion de travail locale, j’ai été amené a justifier la croisade de LIBR’ACTEURS et du RASSEMBLEMENT CITOYEN, pour rendre le citoyen acteur de son destin.
En cette affaire permettez-moi de me référer à SCHUMPETER, pour faire du neuf il faut casser de l’ancien, ou pour le dire autrement, la destruction de certaines citadelles peut être créatrice.

C’est à mon sens l’un des axes majeurs à l’aube des prochaines élections Européennes. Il faut effectivement avoir le courage de dire et d’écrire que l’EUROPE est à repenser et à rebâtir. Le nier est faire le lit des extrêmes ou celui de l’abstention.

Face (...)
lire la suite
  publié le 03 mars 2014           
Corinne Lepage apporte son soutien à M. Emmanuel Giboulot
"Je soussignée Corinne Lepage apporte mon entier soutien à M. Emmanuel Giboulot pour les raisons suivantes.
Certes, on peut comprendre que la profession viticole veuille lutter contre la flavescence dorée et souhaite apporter les traitements chimiques auxquels elle recourt habituellement, mais on doit aussi à certains moments respecter ceux qui souhaitent une réponse proportionnée et graduée.
Le droit d’un agriculteur bio de suivre son cahier des charges et de ne pas utiliser des produits chimiques doit être d’autant plus respecté qu’aucune urgence et aucun besoin de définir une aire géographique aussi étendue ne s’imposaient.
Si (...)
lire la suite
  publié le 23 février 2014           
communiqué de presse
CAP21 soutient l'initiative du Collectif Semons la biodiversité, qui comprend de nombreuses ONG, pour défendre l'agriculture paysanne et exige que l'amendement suivant soit adopté à l'Assemblée Nationale le 4 février prochain date à laquelle la Loi contrefaçon sera discutée :

« La production à la ferme par un agriculteur de ses semences, de ses plants, de ses animaux ou de ses préparations naturelles pour les besoins de ses propres productions agricoles et fermières ne constitue pas une contrefaçon. »

« La rémunération de la sélection des végétaux et des animaux destinés à l’alimentation et à l’agriculture fait l’objet de (...)
lire la suite
  publié le 26 janvier 2014           







Suivez l'actu de Corinne Lepage
sur Facebook  sur Twitter


Législative 2012

site de campagne
de Corinne Lepage



site de campagne
de Corinne Lepage





de Sivens à Nantes, pas un combat d’écologiste ! (2014-11-03)

Communiqué de presse sur le projet de loi de transition énergétique (2014-06-18)

tous les communiqués






Présidentielle 2012